Phantasma


Carla de la Matta vit à New York et Loïc Remy à Paris. En combinant des clichés de leur ville respective, ils ont joint leurs visions de la photographie et du graphisme et donné "forme" à une série d'images intitulée "Phantasma" – nom emprunté à l'espagnol "fantôme". Chacun gardant toujours à l'esprit l'imaginaire lié à l'univers de l'autre, à la manière d'un fantasme, leur démarche est de rapprocher la "ville lumière" avec la "ville qui ne dort jamais". Ce projet, né "quelque part" au dessus de l'Atlantique, ne relève pas de la photo-discours mais conduit à une cité de l'onirisme et de l'abstraction ... où il est permis de toujours rêver, même sous la lumière.

Phantasma